Compte à rebours

22 gens – 8 kilos d’olives – 15 sacs de gâteaux secs – 6 tartes et quiches et pizzas maison – 37 litres de boissons avec ou sans alcool – 1 057 kilomètres de déplacements cumulés – 158 heures de réunions – 500 affiches – 10 000 tracts – 3 847 mails – 563 timbres / enveloppes / dossiers – 852 appels téléphoniques – 1 grand mouvement vers l’avant – quelques petits pas de côté – 0 animal domestique (mais où sont les tortues de Gersende ?) – 1 budget de type « canari » – des idées par boîtes de 12 – 1 palette de savoir-faire – 1 autre palette de savoir-être – … – … – …
Tout ce qui nous relie est là, cette énergie d’inventer l’improbable, anamorphoser les limites, dilater le possible et l’impossible, enfin se trouver ensemble, faire fête par anticipation, on ne sait pas trop de quoi nous vivrons encore…
Alors enfin vous convier, vous, toi, eux, le plus possible, s’éjecter ensemble de l’ordinaire, allumer ces nuits de janvier, aller au bout, se dire les yeux dans les yeux : « Putain, j’y étais, j’y serai encore, j’y suis ! » et commencer, jusqu’à ce que les gris saignent un petit peu, se fissurent, jusqu’à passer, ensemble, tous puisque c’est vital, ensemble, passer, Passer l’hiver ?
François

  1. elodie
    05/01/2009 at 16:18 Permalink

    bonjour à tous et bonne année!!!
    je voulais vous faire cette petite pensée, appelé vulgairement dans le jargon, un merde, pour demain et tous les autres.
    je vous embrasse du froid, avant de vous embrasser en vrai, dans un petit moment…
    à très vite, les amis.
    elodie